Vakansoù mat d'an holl ! Vakañsoù mat d'an holl !
Bannoù-heol
Ti-embann brezhonek abaoe 1999
Levrioù evit ar vugaligoùBannoù-tresetLevrioù CDSonerezhDVDKeleier
Postet d'an 14/12/2018 Pennadoù

Kan ar Bed. Voyage inédit autour du monde

Kan ar Bed (Le chant du monde) est un pari magistralement gagné par la petite maison d’édition Bannoù Heol : proposer un voyage musical autour du monde sur des thèmes traditionnels ou contemporains avec la langue bretonne comme fil conducteur.

S’il faut une illustration de l’ambition et l’originalité de Kan ar Bed, le chant du monde, il suffit de se reporter à la dernière page du livret qui accompagne le CD. Des dizaines de chanteurs, musiciens, écrivains de multiples pays ont apporté leurs sensibilités, leurs nuances, leurs accents, à ce concept né dans la petite maison d’édition Bannoù-heol de Quimper. Arnaud Elégoët et Joris Inadias, les deux initiateurs, auraient sans doute reculé s’ils avaient su où les mènerait leur idée de départ.

« Bannoù-heol est spécialisée dans les traductions de livres pour la jeunesse, explique Arnaud. À l’origine, nous voulions renouveler le fond de berceuses et chansons enfantines et le projet a évolué ». Il leur faudra quatre années pour le mener à bien. Kan ar Bed est devenu une sélection de chants célèbres de tous les pays, traduits ou adaptés en breton. Il a fallu acheter des droits, mobiliser des chanteurs, trouver un orchestre symphonique (en Bulgarie). Le projet, au fil des mois, a fédéré de multiples artistes. Le livret CD final est superbement mis en page et contient des pépites.

La langue bretonne pour fil conducteur

On fondra sur « An Distro. Tumbalaïka », un chant traditionnel russe magnifiquement orchestré. Les premières notes de « Ma zadig me » emportent vers la Kabylie sur l’air d’Avava Inouva quand « Eskemm », mis en breton du traditionnel anglais « Scarborough Fair » sublimé par Simon and Garfunkel, ouvre une plage de sérénité. Il en faut après le dynamique « Douar Dizrouk », sur l’hymne de l’Afrique du Sud, et les rythmes de Manu Chao sur « Rumba giz Barcelona ». Au fil des titres, la balade se poursuit vers l’Argentine, la Chine, Tahiti ou le pays Basque, avec, par moments, la complicité de Dan ar Braz.

Superbe voyage qui prend le risque de mélanger les époques, les cultures, les générations et trouve un fil conducteur naturel avec la langue bretonne. La célèbre chanson de Youenn Gwernig, qui clôt ce voyage, illustre bien l’esprit de Kan ar Bed. « Tuchenn Mikael » est chanté par un Corse sur un arrangement musical de l’orchestre symphonique de Bulgarie. La route est ouverte.

Pratique
Kan ar Bed. Plus de cent auteurs, chanteurs et musiciens de Bretagne et d’ailleurs. Livre-CD bilingue breton-français : 21,90 €. CD seul : 13 €.

Ronan Larvor

Le Télégramme

Produioù liammet gant ar post-mañ :

Kan ar Bed - Levr-CD
Kan ar Bed
21,90 €
Er stok
Kan ar Bed - CD
Kan ar Bed
12,90 €
Er stok

Lakait hoc'h anv evit degemer al lizher-kelaouiñ

ha resevit hor c'hinnigoù !

Heuilhit ac'hanomp er rouedadoù sokial

DegemerKan ar BedBlogDivizoù gwerzhañMenegoù lezennelDarempredoù
© 2020 Bannoù-heol
Poulzet gant Gatsby (open-source) & Sanity.io