Bannoù-heol
Maison d'édition en breton depuis 1999
Livres pour enfantsBandes dessinéesLivres CDMusiqueDVDActualités

Job an Irien

Job an Irien (en français Joseph Irien), né le 15 octobre 1937 à Bodilis (Finistère)1, est un prêtre bretonnant du diocèse de Quimper et Léon, aumônier du Minihi Levenez depuis 1984 et au lycée Diwan. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, notamment sur les saints et la spiritualité bretonne.

Il publie une chronique hebdomadaire dans le Progrès de Cornouaille. Il prononce la messe en Breton tous les matins à la chapelle de Minihi Levenez2

Job an Irien suit ses études secondaires au collège du Kreisker à Saint-Pol-de-Léon. Il suit ensuite une formation au Grand Séminaire de Quimper. De 1967 à 1982, il est aumônier de lycée à l'Harteloire à Brest3.

Job an Irien est ordonné en 1962 à Pont-Croix4. Les deux années précédent son ordonnance, il se recueille à l'abbaye Saint-Guénolé de Landévennec pour se préparer à ce choix2. À partir de 1965, il prononce les messes en "FBL" : Français, Breton et Latin5.

Par le biais d'activités extra-scolaires, il enseigne le Breton aux enfants. Il est l'aumônier du Bleun-Brug jusqu'en 1982, et participe aux cahiers du Bleun-Brug de 1978 à 19844. En 1984, il fonde le centre spirituel bretonnant de Minihi Levenez avec Francis Barbu et François-Mathurin Gourvès6,4. Il lance les ensembles vocaux Allah’s Kanañ, Hekleo, et l'Ensemble choral du Bout du Monde créé avec René Abjean4,5. Le centre Minihi Levenez publie une revue ainsi que des traductions de textes liturgiques, particulièrement une partie du bréviaire "Prière du Temps Présent". Tous les deux ans, la maison d'édition publie les billets de Job an Irien dans un recueil en langue bretonne traduit en français2.

En 1997, Job an Irien publie un missel en langue bretonne sous l'autorité de l'évêque de Quimper et Léon.

Il devient chroniqueur pour le Progrès de Cornouaille, et publie des articles parfois polémiques, remettant en question le place des hommes mariés dans les paroisses, la place des femmes dans la religion, l'inclusion des personnes homosexuelles et transexuelles2, le bilinguisme dans les églises7. Il se perçoit comme un résistant face à la volonté historique de l'État français de débretonniser et de déchristianiser sa région7.

Sur le blog

La cantate de 1979 inspire les artistes d’aujourd’hui

Chanteurs et musiciens de Bretagne et d’ailleurs revisitent l’œuvre Ar Marc’h Dall-Le Cheval aveugle, créée par Job an Irien et René Abjean en 1979. Les voix sont en cours d’enregistrement à Quimper (Finistère).
Posté dans le 06/10/2020

La maison d'édition Bannoù-heol porte un nouveau projet de livre-CD

À Quimper (Finistère), la maison d'édition associative Bannoù-heol travaille sur un nouveau livre-CD autour de l'œuvre Ar Marc'h Dall. Sortie prévue dans un an.
Posté dans Presse le 30/09/2020

La cantate Ar Marc’h Dall prend forme

La cantate Ar Marc’h Dall s’offre une nouvelle jeunesse, à Quimper, grâce au travail d’Arnaud Elégoët. Les choristes ont enregistré leurs voix tout le week-end.
Posté dans Presse le 22/09/2020

[Brezhoneg] Ar c'hantat "Ar Marc'h Dall" a zo o vezañ savet a-nevez !

Goude al levrig-pladenn « Kan ar Bed » hag en doe graet berzh daou vloaz 'zo, emañ an embannadurioù « Bannoù-heol » gant un eil raktres bras. Lazoù-kanañ breton ha korsat, laz-seniñ Bulgaria, binviji hengounel ha nevez,... ur c'henlabour etrevroadel a vo ar wezh-mañ c'hoazh, evit lakaat da glevet en-dro un oberenn deus fin ar bloavezhioù 1970. Skrivet e voe bet « Ar Marh Dall » gant Job an Irien da neuze, da zihuniñ ar Vreton-ezed a-raok ma vefent kollet en ur sevenadur bedelaet. Arno Elegoed, rener an embannadurioù « Bannoù-heol », a gav dezhañ eo ur stourm a-vremañ kement hag e oa er bloavezhioù 1970. Daleet eo bet enrolladennoù ar bladenn evel-just, dre ma n'eo ket bet posupl mont da vBulgaria e pad mizvezhioù. Emichañs e loc'ho an enrollañ en-dro a-benn miz Eost.
Posté dans Radio le 22/07/2020

La cantate Ar Marc’h Dall reprend vie, plus de quarante ans après sa création

Job an Irien et René Abjean ont créé la cantate Ar Marc’h Dall-Le cheval aveugle en 1979. Quarante-et-un ans après, des musiciens, choristes, chanteurs de Bretagne et d’ailleurs revisitent l’œuvre, sans toucher au texte en langue bretonne.
Posté dans Presse le 02/07/2020

La seconde vie d’Ar Marc’h Dall

Vendredi, Arnaud Elégoët, éditeur de Bannoù-heol et Youenn Chapalain,producteur chez Kaouenn, ont rencontré le musicien et compositeur René Abjean.
Posté dans Presse le 14/01/2020

Ar Marc’h Dall : « Le cheval aveugle » galope à nouveau

Réaliser un livre-CD sur la cantate « Ar Marc’h Dall », créée par René Abjean, voilà l’objectif d’Arnaud Elegoët. De quoi inspirer Youenn Chapalain, pour un documentaire télé…
Posté dans Presse le 12/01/2020

Charles Le Dréau au cœur d’un documentaire

Arnaud Elégoët, responsable de la maison d’édition Bannoù-heol, et Youenn Chapalain, producteur de documentaires chez Kaouenn, se sont rendus à Brasparts, vendredi, à la rencontre de Charlez an Dreo.
Posté dans Presse le 26/11/2019

Une réédition de Ar Marc’h Dall en projet

La chapelle du Minihi Levenez s’est transformée en studio de télévision, vendredi. Arnaud Elégoët, responsable de la maison d’édition « Bannoù-heol » et Youenn Chapalain, producteur de documentaires chez Kaouenn, avaient investi les lieux.
Posté dans Presse le 20/11/2019

Inscrivez-vous à la newsletter

et recevez nos offres en exclusivité !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

AccueilKan ar BedBlogConditions générales de venteMentions légalesContact
© 2020 Bannoù-heol
Propulsé par Gatsby (open-source) & Sanity.io