Bloavezh mat da bep hini ac'hanoc'h !
Bannoù-heol
Ti-embann brezhonek abaoe 1999
Levrioù evit ar vugaleBannoù-tresetLevrioù CDSonerezhDVDRomantoùKeleier
Postet d'an 23/11/2020 Pennadoù

Elle imagine des albums en breton pour les tout-petits

Yael ar Gov, Normande, enseignante, a appris le breton en arrivant à Rennes, il y a une dizaine d’années. Lili est l’héroïne espiègle de ses albums jeunesse pédagogiques et ludiques sortis en pleine crise sanitaire.
Perzh o deus kemeret : Mark Kerrain

Professeur des écoles pendant vingt-cinq ans à Chatou (Yvelines), Yael ar Gov (un pseudonyme), est arrivée à Rennes, il y a une dizaine d’années au gré d’une mutation de son mari, de retour dans sa Bretagne natale. « En arrivant, je n’ai pas retrouvé de poste tout de suite. Je me suis dit, que faire de ce temps libre ? »

« Le livre, un objet d’affection »

Normande, originaire de Lyons-la-Forêt, Yael ar Gov, décide de s’inscrire à l’université de Rennes 2 et à Skol an Emsav pour apprendre le breton. « Une langue belle, régulière, intéressante du point de vue de la grammaire. Cela a été une rencontre qui m’a éblouie ». Amoureuse des mots et de la couleur, l’idée vint ensuite d’écrire et d’illustrer des albums pour enfants. « Un genre que j’affectionne, très exigeant et très littéraire. Il y a comme une parenthèse enchantée du livre, entre la crèche et le CE2. À cet âge, Les enfants ont soif de livres. Il est pour eux un objet d’affection, ce qui parfois s’évanouit après. »

Yael ar Gov imagine alors son personnage, Lili, une petite fille, coiffée à la Fifi Brindacier, aux pommettes rouges, inséparable de son lapin, un peu la petite sœur bretonne de la petite Émilie que Domitille de Pressensé a fait naitre en 1975, devenue héroïne des tout-petits. Espiègle et à l’imagination débordante, Lili vit sa vie de petite fille, à laquelle les enfants peuvent facilement s’identifier.

Les deux premiers Lili, da gousket ! (Lili, au lit !) et Lili o pourmen (Lili se promène) ont été tirés à 200 exemplaires. « C’est de l’artisanat. Mais Lili, da gousket ! paru au printemps a déjà rencontré un écho favorable auprès d’enseignants. »

Un nouvel album pour Noël

Le prochain, Lili zo o c’hortoz Tadig an Nedeleg, (Lili attend le père noël) à paraitre début décembre pourrait être tiré à 400 exemplaires. « Ce sont des albums pédagogiques et ludiques, avec du vocabulaire, des idiomes », destinés aux enfants qui apprennent à lire, mais aussi une autre langue, le breton. « Il y a peu d’ouvrages en breton, pourtant avec les écoles bilingues, Diwan, le public est conséquent. »

La difficulté avec la crise, le confinement, est de se faire connaître, « alors que la situation est propice à la lecture. Mais le livre est un bien de consommation spécial, qu’on achète aussi parce qu’on l’a feuilleté. Aujourd’hui, avec la fermeture des librairies, c’est impossible. Difficile d’acheter un livre dont on ne sait même pas qu’il existe. La circulation naturelle ne se fait plus. » Sav-heol, maison d’édition en langue bretonne, implantée au Rheu, près de Rennes, qui édite les livres de Yael ar Gov, comme toutes les maisons d’édition indépendantes, « se démène, et demande juste qu’on parle d’elle. Après, le public fait son choix. »

Lili o pourmen et Lili, da gousket !, de Yael ar Gov, éditions Sav-Heol, 6 €. À partir de 18 mois.

À paraître, Lili zo o c’hortoz Tadig an Nedeleg, de Yael ar Gov, éditions Sav-Heol, 6 €.

Ouest-France

Produioù liammet gant ar post-mañ :

Lili, da gousket !
Lili
6,00 €
Er stok
Lili o pourmen
Lili
6,00 €
Er stok
Lili zo o c'hortoz Tadig an Nedeleg
Lili
6,00 €
Er stok

Lakait hoc'h anv evit degemer al lizher-kelaouiñ

ha resevit hor c'hinnigoù !

Heuilhit ac'hanomp er rouedadoù sokial

DegemerKan ar BedBlogDivizoù gwerzhañ hollekMenegoù lezennelDarempredoù
© 2021 Bannoù-heol
Poulzet gant Gatsby (open-source) & Sanity.io